Séquence 1

I/1 : Paris – Siège de la station de radio NRJ – Lundi 5h50 :

En fond sonore : We used to be friends – The Dandy Warhols

Deux jeunes filles sont dans le studio de diffusion. Elles sont brunes toutes les deux et semblent avoir la vingtaine. L’une d’elle est l’animatrice et l’autre, la standardiste. Cette deuxième est habillée d’un jean et d’un trop rose. L’animatrice porte un short en jean délavé, un petit top blanc à l’effigie de Logan Echolls, célèbre personnage de la série Veronica Mars. Elle est en chaussette et ses baskets flambant neuves sont posées nonchalamment au pied de la table de mixage. Sur une chaise à côté d’elle, son ordinateur portable est disposé. Une symphonie de couleurs orange et bleu se démène dans la barre des taches. Elle recale son casque sur ses oreilles et pousse un bouton, l’enseigne lumineuse au-dessus de sa tête s’allume sur un On Air rouge. A la musique, le générique prend place.

Générique : Une voix s’élève dans la nuit pour guider les noctambules. Les nuits avec Léa ! 1h-6h ! Du fun, rien que du fun !

Elle abaisse le bouton précédent et en pousse un autre.

L’animatrice (A l’antenne) : Vous êtes sur NRJ. Il est 5h50, c’était les nuits avec Léa. Dans un instant, vous retrouvez l’équipe du 6-9. Ce matin, on se quitte avec une bonne vieille comédie musicale : Kenny Loggins et la bande originale de Footloose. A demain soir, même heure, même endroit. Bonne nuit aux noctambules et bon courage aux autres.

Les publicités prennent le relais. L’équipe du 6-9 fait son entrée dans le studio : Florian, Bruno, Dorothée et Brice. Léa expédie ses fenêtres MSN, ferme son pc, remet ses baskets et laisse la place au réalisateur du 6-9.

Florian : C’est toujours un régal, ton émission !

Léa : C’est vrai que c’était un sujet qui déchaînait les passions, cette nuit !

Bruno : C’était quoi le thème de cette nuit ?

Léa : Les bads boys dans les séries télés ou comment Logan Echolls les surpasse tous !

Florian : Non, le must du must, le premier bad boys, c’est JR !

Léa : Non ! Un quinquagénaire grisonnant n’arrivera jamais à la cheville de Logan, alias Dieu !

En fond sonore : Kenny Loggins – Footloose

Brice : Antenne dans 3 minutes !

Léa : Allez bonne journée !

Léa ramassa ses affaires et quitta le studio, sa standardiste sur les talons.

La standardiste : C’est toujours le même petit jeu, entre vous, le matin, c’est marrant.

Léa : Pourquoi je sens plein de sous-entendus dans ta phrase, Nell ?

Nell : Des sous-entendus ? Moi ? Jamais !

Léa : C’est juste comme ça. Marrant c’est le mot !

Elles rient et descendent l’escalier qui les mène à la sortie. Le vigil baraqué, genre physionomiste de boîte de nuit, leur ouvre le sas de sortie et elles passent la première porte.

Les filles (en chœur au vigil) : A ce soir, Max !

Max : A ce soir, les filles !

Elles passent la deuxième porte, se font la bise et Nell part en direction du métro. Un jeune homme brun, élancé et musclé à la fois, s’approche de Léa. Elle essaye de cacher l’enthousiasme qui envahit son être.

Léa : Billy.

Billy : Léa.

Léa : Comment tu as su ?

Billy : Je suis un auditeur fidèle et quand je t’ai revu, il y a deux jours, j’a tout de suite fais le lien. Je savais bien que je connaissais cette voix ! J’ai toujours eu un doute.

Léa : Et après ?

Billy : J’avais l’intention d’aller prendre un petit déjeuner et je me suis dit que tu aurais peut-être envie de m’accompagner.

Léa : Tu te dis bien trop de chose, mon petit Billy !

Billy : C’est un non ?

Léa regarde sa montre.

Léa : Une heure, c’est tout !

Billy : Tu as un train à prendre ?

Léa : Tic-Tac ! Tic-Tac !

Billy : Suis moi.

Laisser un commentaire


eXTReMe Tracker