Séquence 10

X/1 : Urgences de l’hôpital St Joseph / St Luc – Lundi – 13h45 :

Billy arrive hors d’haleine dans la chambre de Julie.

Billy, essoufflé : Je suis désolé !

Julie : Tu es désolé de quoi ? Ton retard ou d’avoir embrassé Léa ?

Billy, abasourdi : Hein ?

Julie : Ces débats ne sont jamais anodins. Il y a toujours une part de réalité ou d’expérience personnelle !

Billy : Je n’en suis pas sûr à 100%, mais son ex l’a trompé. Je pense que le débat vient de là.

Julie : Tu parles !

Billy : Oui, ça m’arrive !

Julie, lui balançant un oreiller : Arrête de tout prendre à la dérision !

Billy, amusé : C’est ma journée…

Julie : C’est justement de ça que je parle !

Billy : Et toi, arrête de tout prendre mal !

Julie : Parce que tu voudrais que je le prenne comment ? Tu as embrassé Léa et je devrais le prendre avec le sourire ?

Billy : Imaginons que ce soit vraiment le cas, qu’est-ce que j’ai fait de mal ?

Julie : Tu m’as trompé ! Tu t’es détourné de moi pendant quelques instants !

Billy : Et pourquoi, à ton avis, j’aurais fait ça ?

Julie : Je te vois venir ! Ce n’est pas ma faute ! C’est la faute de cette allumeuse pas tentée !

Billy : Elle n’a rien fait, tu sais ! Si tu dois blâmer quelqu’un, c’est moi !

Julie : Tu l’as embrassé, alors !

Billy : Oui et j’ai dormi avec elle aussi, mais juste dormi !

Julie : Tu me dégouttes !

Billy : Elle est bien bonne, celle-là ! Tu espérais peut-être que j’allais attendre indéfiniment que tu sortes de ton marasme ?

Julie : Tu es injuste !

Billy : Essaye de te mettre à ma place ! J’ai envie de m’amuser et tu ne m’aides pas sur ce point…

Julie : Sors !

Billy : Non, j’ai promis à ton père de te ramener chez tes parents.

Julie : Et si je ne veux pas y aller ?

Billy : Et tu iras où ?

Julie : Je ne sais pas.

Billy : Allez Julie, viens…

Julie : J’ai pas le choix de toute façon, mais ne comptes pas sur moi pour t’adresser la parole sur le chemin !

Billy : Si tu veux…

Julie : Je vais lui faire payer à Léa !

Billy : Tu ne vas rien faire du tout, c’est de ma faute et uniquement de la mienne ! C’est moi qui la sollicite !

Julie : Tu es un traître ! Un gros connard !

Billy soupire, attrape le sac de Julie et commence à sortir de la pièce. Elle le suit.

Julie : Tu ne réponds pas ?

Billy : A quoi ça sert ?

Julie : …

Billy : Je t’aime, plus que tu ne l’imagines, mais j’en peux plus. Alors soit tu trouves une solution avant que je commette l’irréparable avec Léa, soit ce n’est pas la peine qu’on continue tout ça…

Elle ne répond rien et ils continuent leur chemin en silence.

X/2 : Paris – Siège de la station de radio NRJ  – Lundi – 23h30 :

Nell et Léa sont comme à leur habitude, avachis sur le fauteuil de leur bureau.

Léa : Je veux pas y aller à ce séminaire !

Nell : Et pourquoi donc ? C’est pas le top une émission en direct de Djerba ?

Léa : Si, mais t’imagines : Trois jours à l’étranger avec Florian !

Nell : T’abuses ! Il est marié !

Léa : Et alors ? C’est lui qui joue avec le feu, pas moi !

Nell : Tu as un problème, toi ! Et tu cours combien de lièvre à la fois ?

Léa : Aucun ! (Taquine) C’est eux qui me courent après !

Nell, au bord du désespoir : Pfff ! Incorrigible !

Léa : C’est eux qui sont incorrigibles.

Nell : C’est ça ! De toute façon, les trois jours à Djerba, tu n’as pas le choix !

Léa : Je sais…

Nell : Je serais là pour te surveiller.

Léa : C’est lui qu’il faut surveiller et faut éviter à toute bouteille d’alcool de se retrouver dans un périmètre inférieur à 1m de moi.

Nell : T’inquiète ! Tu seras peut-être déjà avec Billy, d’ici là et tu auras plus de conscience que l’autre geek de Florian.

Léa : « L’autre geek mignon » !

Nell, riant : Oui, changes de sujet…

Léa : Il ne quittera pas Julie.

Nell : J’en suis pas aussi sure que toi. Il est sur la pente descendante…

Léa : La question serait plutôt, est-ce que je suis prête à cette éventualité ?

Nell : Et la réponse est ?

Léa : Je n’en sais rien. Je n’ai pas envie de me prendre la tête et s’il quitte Julie, « nous » ce sera officiel et je ne veux pas ça, enfin, pas pour le moment.

Nell : J’aimerais tenir l’abruti qui t’a rendu si fermée à tout ça !

Léa : J’aimerais ne l’avoir jamais connu…

Nell : Coucher avec des mecs pris n’arrangera pas les choses…

Léa : Ca évite de s’impliquer, donc c’est ce qu’il y a de mieux pour l’instant…

Nell : Dis pas ça !

Léa : Si je t’assure !

Nell : Allez, c’est l’heure ! On a une émission sur le feu !

Léa, riant : Le seul truc qui va bien dans ma vie !

Nell la rejoint dans son fou rire. Elles se lèvent et quittent la pièce.

Laisser un commentaire


eXTReMe Tracker