Epilogue

Epilogue

 

Appartement de Veronica – Neptune

 

Logan et Veronica étaient assis sur le canapé du salon.

 

Logan : Alors, Mars ? Qu’est-ce qu’on fait ? Je ne vais pas pouvoir rester en vacances, éternellement, et toi non plus…

Veronica : Cindy n’acceptera jamais de quitter Neptune.

Logan : San Francisco n’est qu’à deux heures de route. Et toi, tu serais prête à laisser ton poste de Sheriff ?

 

Veronica se leva et alla chercher une enveloppe. Elle la tendit à Logan.

 

Logan : Qu’est-ce que c’est ?

Veronica : Ouvre…

 

Sur l’enveloppe, on pouvait voir le logo du FBI. Logan ouvrit la lettre.

 

Logan : Tu as passé le concours d’entrée au FBI ?

Veronica : Oui. Peu de temps avant ton retour, ma vie me pesait. J’ai eu envie de prendre Cindy et de partir loin. J’avais l’impression d’avoir raté quelque chose, alors j’ai passé le concours d’entrée. Le courrier était dans la boîte aux lettres quand je suis rentrée de l’hôpital. Je n’ai pas osé l’ouvrir…

Logan : Tu veux savoir ?

 

Elle hocha la tête en signe d’approbation.

 

Logan, triste : Malheureusement…

Veronica : Je le savais…

Logan, ravi : Tu es prise !!

Veronica, attrapant le courrier : Fait voir !

Logan, dans un regard mutin : J’ai quelques connaissances qui pourraient faire en sorte, que tu sois affectée à San Francisco avec Angelina et David. Ce serait bien évidemment le plus grand des hasards !

Veronica : Et comment imagines-tu la vie entre nous ?

Logan, la prenant dans ses bras : Vous pourriez, Cindy et toi, venir habiter dans mon trop grand appartement. On redécorera la chambre d’ami en une jolie chambre de petite fille. Il y a une charmante école primaire à l’ange de la rue. On vivrait peut-être enfin heureux ensemble en élevant notre tête brulée de fille et en traquant les criminels les plus sordides que la terre porte. D’ici quelques années, tu accepteras peut-être de mettre tes aprioris de côté pour devenir Madame Mars-Echolls.

Veronica : Mars-Echolls ?

Logan : Oui, faut que je puisse continuer de t’appeler Mars. Sinon, c’est pas fun, fun, fun !

Veronica : Tout nous ramène toujours à Neptune. Là, au moins, on sera plus qu’à deux heures !

 

Logan ne put s’empêcher de rire. Elle le suivit dans son fou rire.

 

Logan : Alors ? L’intrépide Mademoiselle Veronica Mars, accepteraient-elle de vivre avec l’impossible Monsieur Logan Echolls ?

Veronica : Je pense que oui.

 

Il la serre un peu plus dans ses bras et l’embrasse tendrement.

 

Veronica : Va falloir l’annoncer à Cindy…

Logan : Ca va être un drame…

Veronica : Je l’imagine déjà entrain d’hurler et de trouver ça vraiment trop injuste…

Logan : De toute façon, tu comptais partir, donc elle aurait été déracinée.

Veronica : Tu crois qu’on peut lui faire un lavage de cerveau ?

Logan, riant : Ce serait pratique, il est vrai, mais non !

Veronica, ironique : Mince, alors ! Méga-déçue !

Logan : Je te propose un truc : je te fais passionnément l’amour sur ce canapé et après on va la chercher à l’école. Je vous emmène surfer toutes les deux, histoire qu’elle se moque de toi et on lui annonce autour d’un hamburger au Java The Hut.

Veronica : Pourquoi elle devrait se moquer de moi, Echolls ? On peut pas trouver une activité où elle se moquera de toi, plutôt ?

Logan : Non, Mars ! Ce n’est pas négociable !

Veronica : Tu as intérêt à être bon, très bon, alors !

Logan : Tu oublies à qui tu parles, là !

Veronica : Prouve-le !

 

Il l’embrassa avec passion, avant de lui faire l’amour sur ce canapé un peu trop petit.

 

Quelques mois plus tard – San Francisco

 

Veronica et Logan, habillés d’un tailleur pantalon pour elle et d’un magnifique costume pour lui, se tenaient devant une école primaire, une Cindy quelque peu hésitante face eux. Les choses avaient été assez rapides. Cindy avait plus ou moins bien pris la nouvelle : un boudage en règle avait suivi l’annonce du déménagement, mais l’idée de former une vraie famille avait fini par venir à bout de ses réticences. Après tout, elle pourrait voir ses amies presqu’aussi souvent que si elle n’avait pas quitté Neptune. C’est sans mal que Logan avait fait appel à ses quelques connaissances et que Veronica avait rejoint l’équipe du FBI de San Francisco, formant un trio de choc avec David et Angelina. Elle avait attendu la fin de l’année scolaire pour déménager officiellement. Cindy effectuait là sa première rentrée à San Francisco.

 

Cindy : On peut retourner à Neptune ?

Veronica : Cindy, tout va bien se passer !

Cindy : Mais je connais personne !

Logan : Tu es ma fille, tu vas te faire des amies dans la seconde !

Cindy : Même pas je te crois !

Veronica : C’est qu’en y allant que tu le sauras !

Cindy : D’accord…

Veronica : Et pas de bêtises !

Cindy : Oui, Maman !

Logan : Allez file !

 

Elle leur fit un bisou et se dirigea vers la cour de l’école avec une certaine hésitation. Elle se retourna une dernière fois et se lança. Un groupe de petites filles se dirigea vers elle et Cindy oublia déjà la présence de ses parents et toute son appréhension.

 

Veronica : Alors Echolls, ça te fait quoi ?

Logan : Bizarre, Mars !

Veronica : Un pincement, hein, Echolls ?

Logan : Oui, Mars ! On va d’ailleurs vite aller traquer des criminels, avant que je me transforme en fillette.

Veronica : Faut que je te prévienne, Echolls…

Logan : Oui, Mars ?

Veronica : C’est la même impression, tous les ans, Echolls !

Logan : Méga-déçu, Mars ! J’avais pensé que ça s’atténuait avec les années !

Veronica : Non, c’est même de pire en pire, parce que je m’aperçois qu’elle grandit et qu’elle m’échappe de plus en plus.

Logan : Elle va te manquer finalement !

Veronica : T’inquiète pas, Echolls ! Elle va nous en faire voir des vertes et des bien mûres, avant de nous quitter pour la fac !

Logan : M’en parle pas, Mars ! Je nous imagine déjà allant la récupérer à Tijuana !

Veronica : On peut éventuellement trouver un plan pour éliminer cette ville de la carte !

Logan : On a encore quelques années pour trouver comment faire !

Veronica : On a le temps !

Logan, passant son bras autour des épaules de Veronica, pendant qu’ils se mettaient à marcher : Et tu crois pas qu’on pourrait lui donner un petit frère ?

Veronica : Tu peux toujours rêver Echolls ! Un seul exemplaire de Cindy me suffit !

Logan : Mars ! Si ça se trouve, il sera adorable !

Veronica : Tu as le droit d’y croire, Echolls !

Logan : Allez, Mars !

Veronica : Va falloir refaire la déco du bureau alors !

 

Logan lui sourit et ils échangèrent un tendre baiser.

 

FIN

Laisser un commentaire


eXTReMe Tracker