Chapitre 10

Chapitre 10 : Je te sauve. Tu me sauves. Ca s’arrête des fois ?

 

Suite présidentielle du Neptune Grand Hotel

 

Logan était attaché à une chaise et déjà bien amoché. Il était entrain de reprendre connaissance.

Gory : Le toutou de Veronica Mars se réveillerait-il ?

Logan : On se connaît ?

Gory : Tu ne te rappelles pas, alors ?

Logan : De quoi devrais-je me rappeler ?

Gory : Que tu m’as tabassé, il y a quatre ans et que je t’ai plus ou moins promis que tu mourrais un jour.

Logan : Mais je t’ai déjà dit que ça m’arriverais un jour, parce que, jusqu’à preuve du contraire, je suis un être humain.

 

Gory lui renvoya son poing en pleine tête.

 

Logan : Tu tapes comme une fillette !

Gory : Mais il va pas la fermer !

Logan : Ce n’est définitivement pas mon genre !

 

Gory ne put retenir, encore une fois, ses poings.

 

Logan : Encore plus mou qu’une fillette, finalement !

Gory : Bon, où sont les copies ?

Logan : Quelles copies ? Tout ce qui sort de ta bouche est remplis de non sens. Tu devrais penser à consulter.

Gory : Les copies du disque dur de Jake Kane ?

Logan : Tu peux aller t’inscrire directement à l’asile, finalement, sans passer par la case « consultation » et sans toucher 20 000 !

Gory : Après cette histoire, cette garce de Veronica et toi avait fuit ensemble Neptune. Ne me fait pas croire qu’elle ne t’a jamais parlé de ces copies !

Logan : Tu peux me donner le nom de ton fournisseur, j’aimerais bien essayer, ça a l’air plutôt sympa comme effet !

Gory : Je sens que je vais t’en recoller, une !

Logan : Je t’en prie. J’ai comme qui dirait l’habitude !

 

Gory ne put se contrôler. Logan essayait tant bien que mal de rester conscient.

 

Logan : Je n’ai pas fuit avec Veronica. Elle était à Paris et moi… On va dire ailleurs…

Gory : Ne me mens pas !

 

Il sortit une arme, doté d’un silencieux. Au même moment, Keith et Veronica entrait dans la suite. Keith neutralisa Gory et l’emmena au poste. Veronica libéra Logan et attendit les secours avec lui.

 

Veronica : Echolls, quand arrêteras-tu de t’attirer des ennuis ?

Logan : Tant que tu existeras, Mars !

Veronica : Pas si mal en point que ça, Echolls !

Logan : Arrête d’oublier mon nom de code, Mars !

Veronica : Tu m’énerves, Echolls ! Je vais t’abandonner, là, si tu continues !

Logan : Ce ne sera pas la première fois, Mars !

Veronica : Qu’est-ce qu’il te voulait, Echolls ?

Logan : Il est persuadé qu’on a fuit ensemble et que je possède les copies d’un disque dur appartenant à Jake Kane. Qu’as-tu encore fait, Mars ?

Veronica (VO) : C’est une longue histoire !

Veronica : Comme d’habitude, Echolls ! J’ai mis mon nez dans ce qu’il ne fallait pas.

Logan : Mars, fouille-merde de mon cœur (© Logan Maniac !) !

 

Veronica sourit et Dick entra dans la suite dont Veronica avait oublié de refermer la porte.

 

Veronica : Qu’est-ce que tu fais, là ?

Dick : Ton père m’a appelé. Il veut que je prenne le relai avec Logan, car il a besoin de toi. Il a parlé d’un château. Enfin, j’ai rien compris, mais il a dit que tu comprendrais. Il t’attend à son bureau.

Veronica : Ok, merci ! (En chuchotant) Prends soin de lui, d’accord ?

 

Dick acquiesça de la tête. Elle sortit.

 

Dick : Quand est-ce que vous allez arrêter de jouer au chat et à la souris ?

Logan : Je ne vois pas du tout de quoi tu parles…

Dick : Tu l’aimes. Elle t’aime. Je ne vois pas où est le problème.

Logan : C’est Mars !

 

Ils rirent.

 

Dick : Que t’est-il encore arrivé ?

Logan : Un prétendant de Mars, encore !

 

On frappa à la porte. Dick alla ouvrir. C’était les ambulanciers. Pour la deuxième fois, en moins de 48h, Logan se retrouvait aux urgences de l’hôpital de Neptune. Etait-ce lui qui avait un mauvais karma ou était-ce seulement cette ville qui ne lui attirait que des ennuis ?

 

Salle d’interrogatoire du bureau du Sheriff

 

Keith : Alors, Gory raconte-moi un peu, ce que tu reproches à Logan Echolls ?

Gory : Je veux un avocat !

Keith : Je ne serais pas si sûre de moi à ta place.

Gory : J’ai également le droit à un coup de téléphone.

 

Keith lui tendit le téléphone. Au même moment, Veronica entra dans la pièce. Une fois que Gory eut raccroché, Keith reprit l’interrogatoire.

 

Keith : Ecoute ce que la demoiselle a à te dire.

Gory : Veronica Mars ! Tu ne peux rien contre moi.

Veronica : Il est un peu trop sur de lui, ce garçon.

Keith : Je lui ai dit, mais il n’a pas eu l’air d’en tenir compte. Ces meurtriers !

Gory : Je n’ai tué personne !

Keith : Et Trina Echolls ?

Gory : Je ne la connais pas.

Keith : Ce n’est qu’une question d’heure, Gory !

Veronica : Sans compter que je sais des choses très compromettantes sur toi. Je vais t’aider : cela concerne ton père, un de ses amis, des corps et un atelier. Je continue ?

Gory : Non…

Keith : On t’écoute.

Gory : Je n’ai pas tué Trina Echolls. Ma mission était de retourner la suite de Logan Echolls. Ensuite, je devais lui extirper des informations. Pour finir, je devais l’éliminer.

Keith : Quelles informations cherchais-tu auprès de Logan ?

Gory : Rien !

Veronica : Gory, j’irais bien faire une petite déposition, ça me démange !

Gory : Je devais récupérer les copies du disque dur de Jake Kane.

Keith : Et comment Logan Echolls aurait-il été en possession de ces copies ?

Gory : Il a fuit avec la garce qui est à vos côté qui était celle initialement en possession des copies.

Keith : Il va falloir revoir tes méthodes d’investigation. Ils sont partis, mais séparément.

Veronica : Logan ignore tout de ces copies.

Gory : Comme il n’y avait plus de nouvelles de lui, on s’est dit qu’il était parti avec elle.

Keith : Qui « on » ?

Gory : Personne.

Veronica : Il oublie vite. Sheriff Mars, est-ce que vous prenez ma déposition concernant les agissements de ce jeune homme ?

Keith : Tout à fait, Mademoiselle Mars.

Gory : Non ! Attendez ! C’est une société secrète qui s’appelle « Le Castle ». Elle est dirigée par Jake Kane. C’est Clarence Wiedman, son homme de main qui a descendu Trina pour faire revenir Logan et Veronica. C’est également, lui qui a fouillé votre maison et placé les micros.

Keith : Tu vas aller faire un petit tour en cellule, en attendant le rapport de la balistique et que le procureur fixe ta caution.

 

Keith appela Sacks. Avant qu’il n’emmène Gory en cellule, Gory trouva bon de l’ouvrir encore une fois.

 

Gory : Je serais, vous, je mettrais Echolls sous surveillance. Il est prévu que Clarence finisse le travail, si jamais je n’y arrivais pas moi-même.

 

Veronica pâlit. Elle ne laissa à personne le temps de réagir et partit.

 

Keith : Veronica !! Elle est pas croyable ! Toujours la tête la première dans la gueule du loup !

 

Sacks mit Gory en cellule et Keith partit avec une équipe à l’hôpital de Neptune.

Laisser un commentaire


eXTReMe Tracker