Chapitre 3

Chapitre 3 : Comme au bon vieux temps.

 

Bureau du sheriff

 

Logan entra d’un pas assuré. Il connaissait si bien le lieu. Il fut un temps où il avait été un habitué des lieux, presque autant que ce cher Weevil. Les choses avaient bien changé après la mort de Lamb. Il se dirigea vers le comptoir ou Sacks lisait un rapport.

 

Logan : Bonjour, j’ai rendez-vous avec le Sheriff Mars.

Sacks : Oui. Un instant. Je vais le chercher.

 

Il se dirigea vers le bureau du Sheriff.

Sacks : Logan Echolls est arrivé.

Keith : Faites le venir dans mon bureau.

 

Sacks, de retour au comptoir : Il vous attend dans son bureau.

Logan : Merci.

 

Il entra dans le bureau du Sheriff.

Keith : Bonjour Logan. Assis-toi.

Logan : Sheriff Mars ! Où sont passé vos « Mr Echolls » ?

Keith : Logan… Je ne pense pas que ce soit le moment de faire de l’humour.

Logan : Avec vous, ce n’est jamais le moment. Vous me rappelez quelqu’un, mais qui ? Ah oui, blonde, petite, sentant le Marshmallow et les promesses.

Keith : Laisse Veronica en dehors de tout ça. De toute façon, elle n’est pas à Neptune.

Logan : Ah bon ?! J’ai donc du avoir deux hallucinations successives, dont une collective. Je suis pourtant sobre. Cela expliquerait alors l’irréalité totale dans laquelle je me trouve depuis que j’ai atterri à Neptune. Vraiment bizarre.

Keith : Qu’est-ce que tu racontes, Logan ? Veronica n’est pas à Neptune.

Logan : Oups ! Aurais-je gâché la surprise ?

Keith : …

Logan, voyant qu’il avait merdé : Alors qu’est-il arrivé à Trina. Je suis là pour ça après tout.

Keith : Nous l’avons retrouvé sur les docks. Il y a de ça environ 36h. D’après le rapport d’autopsie, on lui a tiré dessus à deux reprises. Une balle à la poitrine et une dans la tête. Il s’agit donc bien d’un assassinat. L’autopsie révèle également la présence d’alcool et de GHB dans son sang. Ta sœur avait-elle des ennemis ?

Logan : Autant qu’une mini starlette d’Hollywood peut en avoir.

Keith : Connais-tu Connor Larkin ?

Logan, laissant échapper un rire : Oui, il a perdu pas mal de fric au cours de mes célèbres tournois de poker. Pourquoi ?

Keith : C’est le dernier à avoir vu Trina en vie. C’était son petit ami officiel depuis plus de neuf mois.

Logan : Trina et Connor ? Elle les prend au berceau, maintenant ?

Keith : Je ne sais pas.

Logan : Vous allez l’arrêter ?

Keith : Pour le moment, non. Je ne le considère pas comme réellement suspect. Il l’a déposé chez elle après une soirée bien arrosée, s’assurant qu’elle irait jusqu’à son appartement. La gardienne de l’immeuble de Trina a confirmé sa version.

Logan : Donc vous n’avez aucune piste ?

Keith : Non, c’est pour ça que tu es, là.

Logan : Je n’ai rien fait. J’étais sur une île au milieu du Pacifique, à des milliers de kilomètres de Neptune.

Keith : Non, Logan. Je ne te soupçonne pas. Je ne suis pas Lamb. Non, tu es là, parce que j’espérais que tu en saurais un peu plus sur la vie de ta sœur, ses amies, sa vie professionnelle.

Logan : Désolé. Je n’ai pas plus aucun contact avec ma sœur et tout ce qui pourrait se rattacher à Neptune.

Keith : Je vois. Je ne te retiens pas plus longtemps.

Logan : Ravi de vous avoir revu, Sheriff Mars.

 

Logan sortit du commissariat et bien évidemment, il se retrouva nez à nez avec sa kryptonite personnelle.

 

Logan : Mars, on se quitte plus !

Veronica : Echolls, si tu pouvais aller voir en enfer, si j’y suis, tu me rendrais un grand service !

Logan : Mais je ferais tout ce qu’il te plaira, Mars !

Veronica : Casse-toi Echolls !

Logan : Comme tu veux, mais Beau papa a semblé déçu que tu ne l’ais pas prévenu de ton arrivée.

Veronica : Echolls, que lui as-tu dit ?

Logan : Mais rien du tout, Mars ! Il a deviné comme un grand !

Veronica : Echolls, hors de ma vue !

Logan : Du calme, petit Lynx, tu vas faire une attaque !

 

Face au regard rempli de colère de Veronica, Logan mis les voiles et Veronica entra dans le commissariat.

 

Veronica, entrant dans le bureau du Sheriff : Bonjour Papa…

Keith : Ma fille !!

 

Il la prit dans ses bras pendant un long moment. Il avait attendu, ce moment depuis si longtemps.

 

Veronica : Tu ne m’en veux pas de ne pas t’avoir prévenu de mon arrivée ? Mais c’est allé si vite. Le coup de fil de Wallace. Mon départ de Paris. L’arrivée à Neptune. L’accouchement de Mac.

Keith : Je me doutais que c’était la raison de ta venue. Alors nous avons une mini Mac et un mini Dick ?

Veronica : Oui, deux magnifiques bébés.

Keith : Ils n’ont pas voulu nous dire les prénoms, qu’est-ce que ça donne ?

Veronica, gênée : Veronica et Logan. Me voilà également marraine !

Keith : C’était donc ça qu’ils nous cachaient ! Mini Mac part avec un bon potentiel, toute de même ! Mais Mini Dick… Déjà être le fils de Dick Casablancas, c’est dur mais en plus, s’appeler Logan, pauvre petit !

Veronica laissa échapper un rire.

Keith : Où loges-tu ?

Veronica : Au camelot !

Keith : Alors, on va faire un détour par le Camelot pour aller chercher tes affaires ! Il est hors de question que ma fille dorme dans un motel miteux ! Tu prendras la chambre de Wallace, vu qu’il n’habite plus avec nous depuis un moment.

Veronica : Papa !

Keith : Veronica… Ne discute pas !

 

Keith et Veronica quittèrent le bureau du Sheriff.

 

Suite présidentielle – Neptune Grand Hôtel

 

Lorsque Logan entra dans sa chambre, il ne vu qu’un énorme désordre. Sa chambre et ses affaires avaient été mises à sac. Il allait appeler le sheriff, lorsqu’il ressentit une vive douleur à la tête, il s’effondra et puis plus rien.

 

Eglise de Neptune

 

L’église était décorée comme pour un mariage. Il était là en costume, Dick à ses côtés. Mac et Wallace se tenant en face de lui. Il n’y avait qu’Alicia et Darell dans l’église. Deux charmants bambins remontaient l’allée de l’église. Le garçon essayait de faire chuter la petite fille. Ils furent suivis par Veronica dans une sublime robe de mariée au bras de Keith Mars. La cérémonie se déroulait normalement, jusqu’à que Logan commence à sentir contusionné et à avoir froid. Quelque chose clochait, comme si ce n’était pas la réalité. Au moment de dire « oui », il se réveilla. Pas étonnant qu’il ait froid et si mal partout, il était en caleçon, attaché au mat du lycée, couvert de bleus. Seuls les phares des motos de Weevil et de ses PChers immortalisant l’instant, l’éclairaient. Un cauchemar et Weevil, la situation pouvait-elle être pire ?

 

Weevil : Echolls est de retour parmi nous ! Alors qu’est-ce que ça fait d’être attaché au mat, comme au bon vieux temps ?

Logan : Tu me paieras ça, Weevil !

Weevil : Je suis mort de peur ! En attendant, ne t’approche plus de Veronica et repars par où tu es venu.

Logan : Sinon quoi ?

Weevil : Ce n’est pas au mât que tu finirais, mais dans un cercueil, Echolls !

Logan : J’en tremble déjà !

Weevil, chevauchant sa moto : Au fait, nous n’avons pas mis à sac ta suite. Elle était déjà dans cet état quand on est arrivé.

 

Weevil repartit avec sa bande, laissant Logan, là. Weevil avait replongé dans ses petites combines quelque temps avant le départ de Veronica. Depuis, il ne faisait qu’entrer et sortir de prison.

 

Le lendemain matin, Wallace trouva un attroupement d’élèves autour du mat. Ce n’est qu’après avoir traversé la foule, qu’il vu que c’était Logan, à moitié nu, endormi et roué de coup, qui était accroché au mât. Il appela une ambulance et le décrocha. Il dispersa les élèves.

Logan : Merci Wallace ! Mais qu’est-ce que tu fais, là ?

Wallace : Je suis professeur de mécanique à Neptune High !

Logan se mit à rire. Wallace resta avec lui jusqu’à l’arrivée de l’ambulance.

Laisser un commentaire


eXTReMe Tracker